Mémoires de trans > Les interviews du programmateur > TC Matic / Arno / Charles et les Lulus

Titre : Arno


LES INTERVIEWS DU PROGRAMMATEUR : TC MATIC / ARNO / CHARLES ET LES LULUS (TRANS 1983, 1986, 1991 ET 2003)


Retranscription interview Daft Punk

LE MENU COMMENCE APRES CETTE LIGNE

Émission diffusée le 29 Novembre 2013 sur Canal B.

 ➜ La page d'ARNO

AUTRES ARTISTES CITÉS :

Danyèl Waro
TC Matic
Charles et les Lulus
Litfiba
Stephan Eicher

EXTRAITS JOUÉS DANS L'ÉMISSION :

Putain Putain – T.C Matic (Choco, EMI, 1983)

 

LE MENU FINI ICI

LE CONTENU COMMENCE APRES CETTE LIGNE

Jean Louis Brossard : Après Danyèl Waro, voilà un autre personnage c’est Arno. J’ai découvert TC Matic rue Saint-Michel à Rennes chez Disque Contact, un disquaire qui s’était monté et dont le type venait de Belgique. C’était dans les années 80 et lorsque j'allais dans sa boutique il passait souvent ce premier album de TC Matic. On était tous complètement ébahi par cette musique, cette énergie qu’il y avait et c’est comme ça qu’on a retrouvé TC Matic aux Trans Musicales. C’était en 83 c’était les 4èmes Trans. A cette époque-là je crois qu’on avait même pas fait un groupe anglais, je crois qu'on commençait à travailler avec des groupes européens comme Litfiba et Stephan Eicher ou en tout cas c’était bientôt. Enfin on était là-dedans, et le truc qui m’avait super impressionné  dans les backstages de la salle de la Cité quand le groupe est arrivé, ils avaient tout le matériel dans des flight cases. C’est-à-dire que tous les instruments, les guitares, les amplis... étaient dans des trucs à roulettes et putain j’avais jamais vu ça de ma vie. Maintenant il y en a partout, le moindre DJ à son flight-case perso avec son mini bar et ses trucs pour bosser.

Le concert était assez dingue, Arno est un type qui est vraiment en très grande forme sur scène, et donc évidemment il y avait ce titre qui s’appelait « Putain, putain c’est vachement bien, nous sommes tous des Européens ». Je me rappelle que tout le monde dansait dans la salle de la Cité.


 © DR

Après il a fait une carrière solo et je l’ai refais sous le nom d’Arno. TC Matic a splitté et Jean-Marie Aerts le guitariste est revenu sur un autre projet beaucoup plus tard. C’est un super gratteux. Il y a eu Arno puis Charles et les Lulus qui était beaucoup plus acoustique. Lui aussi évidemment je l’ai invité pour les 25 ans. Il est aussi revenu aux Trans Musicales avec Stromae à l’Aire Libre pour chanter « Putain putain c’est vachement bien » que refaisait Stromae.

C’est un type qui chante autant en flamand qu'en anglais, qu'en français, il est très doué. Un mec passionnant avec beaucoup d’humour sur scène comme en dehors. C'est un type attachant de toute manière, un véritable artiste qui fait une très belle carrière. On peut dire bravo parce que sur la longueur, des années quatre-vingt jusqu’à maintenant il est toujours là et fait des choses chouettes.

LE CONTENU FINI ICI