Mémoires de trans > Les interviews du programmateur > Getatchew Mekuria & The Ex

Titre : Getatchew Mekuria & The Ex


LES INTERVIEWS DU PROGRAMMATEUR : GETATCHEW MEKURIA & THE EX (TRANS 2007)


Retranscription interview Getatchew

LE MENU COMMENCE APRES CETTE LIGNE

Émission diffusée le 7 Février 2014 sur Canal B.

 ➜ La page de GETATCHEW MEKURIA & THE EX

EXTRAITS JOUÉS DANS L'ÉMISSION :

Ethiopia Hagere– Getatchew Mekuria & The Ex & Guests (Moa Anbessa, Terp Records, 2006)
Tezeta – Getatchew Mekuria & The Ex & Guests (Moa Anbessa, Terp Records, 2006)
Che Belew Shellela – Getatchew Mekuria & The Ex & Guests (Moa Anbessa, Terp Records, 2006

LE MENU FINI ICI

LE CONTENU COMMENCE APRES CETTE LIGNE

Jean Louis Brossard : Getatchew Mekuria est un saxophoniste ténor éthiopien que j’ai découvert sur les compilations Ethiopiques de Francis Falceto que je connais bien et qui était souvent basé à Poitiers au Confort Moderne. C’est d'ailleurs lui qui avait lancé le projet du Confort Moderne à l’époque, dans les années 80. Il a donc sorti Ethiopiques et je connaissais déjà Getatchew. Un jour j’ai vu qu'un projet se faisait en Hollande avec The Ex, un groupe punk majeur qui tourne d’ailleurs encore et qui est toujours aussi fabuleux sur scène. Je me suis donc renseigné, un album allait sortir et je savais que sur scène il n’y avait pas que The Ex mais également toute une section de cuivres. Donc ça m'a vraiment percuté et le concert était une très grande réussite. C’est vraiment un excellent souvenir, c’était le dernier groupe à jouer le samedi à la salle de La Cité. 

   "On aurait entendu une mouche voler dans la salle de La Cité, il y avait un groove très particulier et les gens dansaient, c’était vraiment très prenant, il s'est passé quelque chose (...)"

A un moment complètement magique Gretatchew, qui était en costume un peu habillé en Africain alors que les autres étaient habillés en tee-shirt et en jean point barre, est resté tout seul sur scène avec son ténor. Putain c’était un moment absolument extraordinaire. Vraiment, on aurait entendu une mouche voler dans la salle de La Cité, il y avait un groove très particulier et les gens dansaient, c’était vraiment très prenant, il s'est passé quelque chose quoi. Ils ont fait un gros carton.


 © Bruno Chiron

Je me rappelle que lorsque que j’ai refait The Ex il y a quoi … deux ans à l’Ubu, je suis allé au merchandising à la fin du concert et le guitariste m'a dit : « Tiens bah prends ce que tu veux » je dis « j’peux avoir celui là, celui là… » c’était que des vinyles bien sûr. Il m’en file 5/6 et je dis « attends t’es fou quand même tu m’en donne beaucoup ! » alors il me dit « tiens il faut que tu prennes le Getatchew Mekuria qu’on a sorti avec The Ex ». Je l’avais déjà en CD et les mecs j'allais pas les piller non plus donc je dis non mais le mec insiste « Si si faut que tu le prennes parce que dedans y a un livret et on parle des Trans. ». Alors il me l'a donné.

LE CONTENU FINI ICI