1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

Mémoires de trans > Artiste

Lewis Floyd Henry

Origine : Royaume-Uni / Londres

Année de formation : 2007

1ère sortie : 2011

Lewis Floyd Henry
Lewis Floyd Henry

Genres

Blues

DATE(S)

> 2011

jeudi 01 décembre 2011

Liberté Bas

samedi 03 décembre 2011

Centre Pénitentiaire des Hommes (Les Trans dans les Prisons)

Texte programme

Lewis Floyd Henry, c’est d’abord un graffeur qui s’est illustré sur les murs de Londres. Mais aussi un mélomane féru d’éclectisme. Passionné tout autant par le metal plombé de Pantera que le folk délicat de Nick Drake, ce jeune trentenaire s’est rendu célèbre par sa reprise décalée d’un titre du Wu-Tang Clan, Protect Ya Neck. Surtout, il a peaufiné son répertoire en jouant seul dans les rues des quartiers de Portobello ou Tottenham, où son talent et une allure digne de Jimi Hendrix n’ont pas manqué d’attirer l’attention de nombreux labels. Produit par Ferg Peterkin (Foals, Depeche Mode), son premier album (One Man And His 30W Pram, 2011) mélange à une trame blues et psychédélique des beats hip-hop et des riffs de guitare saturés, donnant naissance à un cocktail énergisant et électrisant.

Vous pouvez contribuer aux données du site en proposant des fichiers ou en laissant des commentaires sur des artistes, programmations ou photos.

Cliquez ici pour contribuer