1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

Mémoires de trans > Artiste

Missill

Origine : France / Paris

Année de formation : 1999

1ère sortie : 2005

Missill
Missill

Eléments principaux

BreakbeatJungleToastingBreaksRagga

DATE(S)

> 2006

samedi 09 décembre 2006

Parc des Expositions - Hall 9

samedi 09 décembre 2006

Centre Pénitentiaire des Femmes (Les Trans dans les Prisons)

Texte programme

Elle réussit tout ce qu'elle entreprend. Djette, graphiste et graffeuse, cette Parisienne aux doigts de fée fut la vedette de l’édition 2005 après avoir conquis l'Empire du Milieu dans le cadre des Trans en Chine. Si ses sets débridés mélangeant hip hop, dub, ragga ou funk avec le meilleur de la musique électronique, breakbeat en tête, lui ont depuis permis de voyager à travers le monde, où les organisateurs de soirées se l'arrachent, c’est bien parce qu’elle est considérée à vingt-cinq ans comme une surdouée des platines. Réputation que Missill s’empressera de confirmer lors d’une prestation que l’on sait déjà explosive.

> 2005

samedi 10 décembre 2005

Parc des Expositions - Hall 9

Texte programme

DJ, graphiste, graffeuse… Pour Missill, tous les moyens sont bons pour créer. Dès 1999, elle mixe dans les soirées "Rumble in the Jungle" et montre déjà sa capacité à construire des sets intelligents et percutants où copulent ragga, hip hop, électro et breakbeat. Les Trans la révèle au public en 2003 et de nombreux clubs s'arrachent ensuite ses mixes puissants et variés qu'elle accompagne d'une danse à l'énergie violemment contagieuse. La reconnaissance de ses nombreux talents se concrétise aujourd'hui puisqu'elle a réalisé le visuel de l'affiche du festival, ainsi que "Mashup", son nouveau mix sorti récemment chez Discograph.

> 2003

samedi 06 décembre 2003

Liberté Haut

Texte programme

Miss'Ill est apparue dans le sillage du crew BMC, les instigateurs des folles soirées Rumble in The Jungle qui font vibrer de drum et de bass les murs du Batofar, du Glaz'art et de l'Astrolabe. Là, elle se fait la main en affinant un mix ragga-hip-hop electro qui tranche et décape, n'hésitant pas à choper le mic au passage et s'imposant vite dans cet univers de mecs. Pas encore connue, son nom circule sur toutes les lèvres bien informées...

Vous pouvez contribuer aux données du site en proposant des fichiers ou en laissant des commentaires sur des artistes, programmations ou photos.

Cliquez ici pour contribuer