1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

Mémoires de trans > Artiste

Orka feat Yann Tiersen

Origine : Iles Féroé /

Année de formation : 2005

1ère sortie : 2008

Orka feat Yann Tiersen
Orka feat Yann Tiersen

Eléments principaux

FolkMusique industriellePop

Eléments ponctuels

JazzNeofolkRockTrip Hop

DATE(S)

> 2008

mercredi 03 décembre 2008

Aire Libre (Création)

jeudi 04 décembre 2008

Aire Libre (Création)

vendredi 05 décembre 2008

Aire Libre (Création)

samedi 06 décembre 2008

Aire Libre (Création)

dimanche 07 décembre 2008

Aire Libre (Création)

Texte programme

Cette année, l’Aire Libre fait jouer une étonnante tectonique des plaques, en rapprochant deux îles que rien ne prédestinait à se rencontrer. Pour faire souffler un vent d’air frais sur le grand Ouest, la salle ouvre grand ses portes aux artistes originaires des îles Féroé, situées dans l'océan Atlantique, entre l'Islande et la Grande-Bretagne, qu’ils soient façonneurs de son (Budam et Orka, donc) ou manipulateurs d’images, à l’instar des deux demoiselles de Marmar, Marianna Mørkøre et sa copine suédoise Maria Arnell, photographes et vidéastes au style aussi sobre qu’élégant. Et c’est un natif de l’île d’Ouessant qui va se faire un plaisir de leur servir de guide.

Habitué du festival depuis son premier passage en 1995 et adepte de collaborations artistiques en tout genre – Bästard, The Married Monk ou Shannon Wright hier, Coil et Miossec demain –, Yann Tiersen partagera la scène, cinq jours durant, avec Orka. Une rencontre, née de l’imagination du programmateur Jean-Louis Brossard et proposée au musicien breton lors d’un concert d’Animal Collective, augure d’un spectacle unique et dépaysant. Entre autres singularités, Orka joue sur des instruments conçus et fabriqués par sa tête pensante Jens Thomsen dans la grange familiale, qui sert également de studio d’enregistrement.

Difficile à résumer en quelques mots, la musique de cette formation mouvante brasse des influences contrariées, entre motifs répétitifs, puissance tribale et sonorités industrielles, qui a aussitôt évoqué le nom d’Einstürzende Neubauten, ces précurseurs bruitistes allemands, à l’oreille de Tiersen. L’idiome utilisé par Orka pourra également rappeler la langue inventée par la formation islandaise Sigur Rós. Si le plus grand mystère entoure encore cette rencontre amicale France-Îles Féroé, on sait que Jens Thomsen aura spécialement fabriqué un instrument (un violon ?) pour Yann Tiersen, que ce dernier ne manquera pas de s’approprier dans son jeu si caractéristique.


Retrouvez l'interview du programmateur à propos de leur passage aux Trans !

Vous pouvez contribuer aux données du site en proposant des fichiers ou en laissant des commentaires sur des artistes, programmations ou photos.

Cliquez ici pour contribuer