Titre : The Undertones


LES INTERVIEWS DU PROGRAMMATEUR : THE UNDERTONES (TRANS 2005)


Retranscription interview The Undertones

LE MENU COMMENCE APRES CETTE LIGNE

Émission diffusée le 14 Novembre 2014 sur Canal B.

 ➜ La page de THE UNDERTONES

AUTRES ARTISTES CITÉS :

That Petrol Emotion
Dominic Sonic

EXTRAITS JOUÉS DANS L'ÉMISSION :

Teenage Kicks – The Undertones (Teenage Kicks 7", Good Vibrations Records, 1978)

 

LE MENU FINI ICI

LE CONTENU COMMENCE APRES CETTE LIGNE

Jean-Louis Brossard : Les Undertones aux Trans Musicales c'était un peu... je veux pas dire un peu bizarre mais... Moi c'est un groupe que j'ai toujours aimé, j'ai tous les 45 tours sauf un, parce que pour moi c'est d'abord un groupe de single. Mais ils ont fait trois ou quatre bons albums et quand je les ai booké aux Trans ça devait être avec le chanteur original, Feargal Sharkey, et ça a été le nouveau chanteur. J'étais un peu déçu mais j'ai quand même gardé le concert pour les Trans, qui était chouette parce qu'il y avait vraiment le son. Mais bon, j'étais évidemment personnellement moins fan du chanteur.

Je suis très pote avec Damian O'Neill, qui est guitariste des Understones avec son frère. Lui était déjà venu aux Trans avec That Petrol Emotion. A un moment les Undertones ont splitté et il y a eu That Petrol Emotion, et après re les Undertones. Dans les backstages de la Cité, Damian a rencontré Lydie [Goubard] alias Barbarian qui était une journaliste qui bossait à Libé et qui travaillait aussi à France Inter avec Bernard Lenoir, c'est elle qui amenait toutes les nouveautés, et ils se sont mariés. J'étais invité au mariage, il y a eu un rapport amical très vite avec Damian - que Dominic Sonic à d'ailleurs ré-invité sur scène une fois pour faire trois accords. C'était assez marrant, c'était son guest, il a du faire du bruit sur un morceau à la fin du set.

Damian, j'ai des bons souvenirs parce que quand j'allais à Londres je dormais souvent chez Barbarian et Damian habitait avec elle. J'allais toujours en ville acheter des skeuds et quand je revenais à la piaule, il y avait Damian qui me disait : Alors Jean-Louis, qu'est ce que t'as trouvé aujourd'hui ? Et il prennait mes skeuds pour s'en faire des copies cassettes.

   "C'est des mecs qui savaient vraiment écrire de vraies chansons, de vrais tubes pop."


 © Bertrand Guinguenet

C'était Teenage Kicks le premier single... et puis c'est quand même des mecs qui viennent d'Irlande du nord, c'est un truc un peu spécial, il n'y a pas beaucoup de groupes qui viennent de là bas. Ils ont fait des tas de 45 tours, des pures tubes avec un esprit rock. C'est vrai que le chanteur Feargal Sharkey a une voix très très particulière. C'est un groupe que j'ai suivi alors ma déception a quand même été grande quand j'ai vu que Feargal n'était pas là. C'est un groupe vraiment basé sur l'énergie, des morceaux d'une minute 30/ trois minutes, on va à l'essentiel ! C'est des mecs qui savaient vraiment écrire de vrais chansons, de vrais tubes pop. A l'époque il y avait eux, les Jams qui ont fait aussi beaucoup de 45 tours, XTC... 

LE CONTENU FINI ICI