Titre : Test Department


LES INTERVIEWS DU PROGRAMMATEUR : TEST DEPARTMENT (TRANS 1986)


Retranscription interview Test Departement

LE MENU COMMENCE APRES CETTE LIGNE

Émission diffusée le 20 Mai 2015 sur Canal B.

 ➜ La page de TEST DEPARTEMENT

AUTRES ARTISTES CITÉS :

The Feelies
Laibach
Einstürzende Neubauten

EXTRAITS JOUÉS DANS L'ÉMISSION :

51st State of America, The Unacceptable Face of Freedom (Ministry of Power, 1986)

 

LE MENU FINI ICI

LE CONTENU COMMENCE APRES CETTE LIGNE


 Test Departement © Ian Craddock

Jean-Louis Brossard : On se retrouve en 86, on avait programmé un groupe qui s'appelait Test Department, un groupe de musique industrielle. Ils sont à peu près une dizaine sur scène et jouent sur des instruments qui sont surtout des instruments de percussions fait à partir de sculptures métalliques... sauf qu'ils venaient sans les structures métalliques, donc une semaine avant un garçon qui s'appelle Toby Burdon est venu sur Rennes justement pour faire ces constructions, créer ces instruments. Thierry Le Huitouze qui était notre régisseur générale des Trans à l'époque s'est occupé de lui, lui a trouvé un lieu où construire ses instruments percussifs, est allé avec lui dans les décharges publiques pour trouver de la ferraille... Après l'autre s'est mis au boulot et ils ont crée tout un truc assez fort. Je me rappelle qu'il y avait à peu près une tonne de matériel sur scène... Dans le groupe, à part les percussionnistes et quelques membres qui chantent, il y a un musicien qui joue de la cornemuse écossaise, donc Hervé avait fait venir un bagad pour faire un ou deux morceaux dans le public juste avant le concert. Le concert s'est vraiment très bien passé, enfin on aime ou pas ce genre de musique mais c'était un groupe très particulier. Après le concert Titi avait embauché je crois vingt roads pour bosser vingt minutes pour enlever tout le matos. Normalement on a parfois sur scène cinq roads mais là on en avait vingt parce qu'une demi-heure après on faisait jouer les Feelies qui était un groupe américain de rock, et ça l'a fait.


 Test Departement © Richard Dumas

Ils étaient très engagés politiquement - c'était la période Thatcher, enfin bon ça bougeait beaucoup, c'était le début des Free Party et tout. Au niveau social les anglais aimaient bien faire des choses dans la rue, dans des squats, aller bosser avec des mineurs quand il y avait des grèves, enfin bon ils étaient comme ça... On les a souvent comparés dans la programmation des Trans à Laibach et Einstürzende Neubauten, encore que Laibach pour moi c'est pas indus, c'est du funk de l'Est quelque part. Quand t'écoutes les disques de Laibach t'as pas le côté percussion qu'on retrouve dans Neubauten ou dans Test Departement. C'est autre chose, beaucoup plus funk, moins sauvage. 

LE CONTENU FINI ICI