Mémoires de trans > Ressources > Les expositions > Les 30 ans des Inrocks

Titre : Les 30 ans des Inrocks


L'EXPOSITION DES 30 ANS DES INROCKS 


Photo expo les Inrocks

Texte intro expo les Inrocks

 

Les Inrocks avaient gentiment accepté notre invitation pour venir fêter leur 30 ans pendant les Trans 2016. 30 ans, 30 artistes, autant de photos et d'articles, 3 jours d'expositions dans le Hall 5. On laisse ici JD Beauvallet, le fondateur et rédacteur en chef, détailler quel sens avait cette exposition.

Text JD Beauvallet

"C'était une époque sans festivals, sans internet, où la carte de France du rock était entièrement à construire. Mais la furia punk avait donné l'ordre de cesser de courber l'échine devant la variété triomphante. Et de Rouen à Bordeaux, des troupes se levèrent, incompétentes et fondamentales. Mais c'est bien Rennes qui, en cette fin des seventies, allait fournir à la pop ou au rock d'ici quelques-unes de ses premières victoires marquantes, de Marquis De Sade à Etienne Daho. On disait alors qu'il suffisait d'une poignée d'activistes – des organisateurs de concerts, des photographes, un disquaire, quelques DJ, un fanzine, des aspirants musiciens – pour retourner une ville : l'important n'était pas de savoir combien ils étaient, mais le bruit qu'ils pouvaient faire. Et les Rennais firent beaucoup de bruit. Si bien qu'en créant leur propre festival, Les Transmusicales, dès 1979, pour exposer leurs groupes et leurs amis, ils imposèrent la ville comme symbole d'une révolution en marche. La presse nationale leur servit vite de caisse de résonnance et quand on était fan de rock alternatif, jeune et provincial dans ces années-là, la visite de Rennes relevait du voyage initiatique, du pèlerinage obligatoire. On ne compte plus les vocations nées aux Trans : patrons de labels, musiciens, tourneurs, journalistes ou professionnels de la profession, nous sommes des centaines à avoir fait carrière grâce à ce festival, à avoir pris notre courage à deux mains suite à une visite aux Trans. Les Inrockuptibles, nés sept ans après ces premières batailles rennaises, sont bien entendu l'un des enfants des Trans. Notre ADN est le même, ce qui rend encore plus savoureux les désaccords passionnés avec Jean-Louis Brossard, le programmateur historique de cette fête. Des discussions sans fin, malicieuses et tardives, ont ainsi lieu dans ces festivals improbables – sur toute la terre – où l'on croise ce limier infatigable. 

Sélectionner trente événements des Trans pour fêter sur place les trente années des Inrocks a donc été un supplice : tellement de souvenirs, de coups de foudre, de coups de poing au plexus reviennent à la mémoire que notre liste a commencé avec plus de cent noms. Il a fallu trancher, et se rappeler qu'entre événements d'envergure et petits séismes personnels, les Trans ont toujours su être cet endroit magique où la musique peut être un plaisir collectif comme une joie intime. D'un Nirvana qui fait l'événement à un  Band Of Holy Joy aujourd'hui oublié, chacun rentre ainsi des Trans avec sa propre liste de révélations. Mais on ne connaît personne qui en revienne le cœur et les mains vides."

Les Inrockuptibles